Pourquoi pas ?

Mardi 11 juin 2019

 

Voilà une dizaine de jours déjà que j'ai encodé une nouvelle page Web avec l'intention de rassembler sur cet espace les textes à venir au lieu de les éparpiller sur différents blogs, comme j'ai pu le faire jusqu'à présent. Je réalise seulement aujourd'hui que les heures passées à mettre en forme cette nouvelle page sont peut-être du temps perdu. En effet, il est peu probable que l'avenir soit riche de publications étant donné que, pour moi, l'envie d'écrire ne se manifeste plus aussi souvent que par le passé. Pour preuve, la tentative de relancer une production scripturale, en tout début d'année, s'est rapidement soldée par un échec : Service Postal n'aura pas dépassé le stade de cinq publications au cours de ces cinq derniers mois. J'avais pourtant misé sur le côté esthétique de cette entreprise, pensant que la forme m'inciterait à créer du contenu. C'est ce constat qui me fait croire que Soleil d'hiver connaîtra à peu près le même sort que le Service Postal et qu'il est vain de compter sur une multiplication miraculeuse des publications. Pourtant, je persiste à penser qu'en posant un cadre, telle que cette page Web, l'envie de le remplir, d'y afficher du texte devrait suivre, et qu'il suffira de m'efforcer à écrire plus régulièrement que je ne le fais. Pourquoi pas ?